COVID-19

10 avril 2020

Vous êtes neuropsychologue et vous vous posez des questions sur la téléneuropsychologie? Consultez notre page sur le sujet ici.


25 mars 2020

Compte tenu des dernières mesures déployées par le gouvernement du Québec pour contrer la propagation du Coronavirus (COVID-19), l’AQNP rappelle à ses membres que les évaluations neuropsychologiques ne sont pas des services essentiels dans les circonstances, sauf exceptions. L’AQNP recommande ainsi de reporter toute activité clinique non urgente en personne afin de contribuer, nous aussi, à freiner la propagation du virus. Veuillez vous référer au site d’informations du gouvernement provincial pour toutes informations supplémentaires.

Dans ce contexte, nous invitons les neuropsychologues à considérer la possibilité d’offrir leurs services à distance. Vous trouverez des informations sur la télépsychologie sur le site de l’Ordre des psychologues du Québec. Vous trouverez également des informations sur la téléneuropsychologie sur le site de l’IOPC (coalition d’organisations de neuropsychologues : AACN, APA, NAN, ABN) qui vient de créer une page qui sera régulièrement mise à jour où seront déposées les ressources pertinentes sur le sujet pour guider les neuropsychologues: https://iopc.online.

Advenant que le report d’une évaluation soit préjudiciable pour l’usager/client et que le maintien de l’évaluation soit alors jugé essentiel, des mesures d’hygiène particulières doivent être mises en place : respecter un minimum de 1 à 2 mètres de distance, désinfection rigoureuse de tout matériel utilisé, choix d’outils strictement nécessaires pour répondre au mandat et qui limitent la manipulation de matériel au minimum. Qui plus est, l’interprétation des résultats et la rédaction des conclusions devraient être nuancées au regard du contexte dans lequel se déroule l’évaluation : niveau d’anxiété possiblement inhabituel, choix d’exclure volontairement certaines mesures, modifications aux procédures standard d’évaluation, etc. Autrement, il est recommandé de reporter toute autre évaluation en personne à une date ultérieure.

Dans les circonstances, il est possible que la période de l’été, qui s’avère habituellement plus calme, soit plus chargée pour les neuropsychologues oeuvrant au privé avec le report des évaluations.

La situation est évidemment réévaluée de jour en jour. Nous invitons les neuropsychologues à suivre l’évolution de la situation et partager leurs réflexions sur le forum de l’AQNP.

En ce qui concerne l’arrêté ministériel pour les neuropsychologues du RSSS, nous invitons tous les membres concernés à se montrer accommodants. Nous vous suggérons de proposer des tâches pertinentes à vos gestionnaires ainsi qu’à faire valoir vos compétences. Il est toutefois possible que vous soyez dirigés vers des mandats qui ne correspondent pas à votre définition de tâches habituelles. Si vous avez des questionnements ou des réticences, nous vous suggérons de vous informer auprès de vos syndicats.

Bon courage à toutes et tous!

N’hésitez pas à nous écrire au besoin.